L’HEBDO DU VENDREDI

Share Button
CULTURE > REIMS                                                              publié le samedi 18 juillet 2015

Son et lumière : Saint-Remi aussi !

Cet été, il n’y a pas que la cathédrale qui se pare de ses plus beaux atours. En effet, la Basilique Saint-Remi, monument inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, ouvre ses portes tous les samedis de juin, juillet et septembre, à 21h30, grâce au travail des bénévoles de l’association Renaissance de Saint Remi, pour un spectacle « Musique et Lumière » conçu par Joël Bonnet. Pendant 45 minutes, l’histoire du lieu est contée tandis que des jeux d’ombres et de lumière mettent en valeur l’architecture de l’édifice.

A voir chaque samedi, à 21h30, à la Basilique Saint Remi. Entrée gratuite (une libre participation est proposée à la sortie). Rens. : 03 26 85 35 22.

oooOooo

SOCIÉTÉ > MARNE    SON ET LUMIÈRES                               publié le jeudi 30 août 2012

Deux spectacles valent mieux qu’un

Rêve de Couleurs, projeté sur la façade principale de la cathédrale, a une nouvelle fois séduit bon nombre de touristes cet été, l’évocation Musique et Lumière proposée en la basilique Saint-Remi a elle aussi attiré les curieux.
Si la mise en lumière de la façade de la cathédrale Notre-Dame de Reims a connu en 2011 un grand succès (près de 300 000 spectateurs), et que les chiffres de fréquentation de cet été sont, eux aussi, très bons (plus de 75 000 personnes depuis la fin juin, avec jusqu’à 5 500 spectateurs les soirs des 2 juin et 11 août dernier), certains ignorent encore que Rêve de Couleurs, conçu par Jean-Michel Quesne et Hélène Richard de la société Skertzo, n’est pas l’unique spectacle de son et lumières proposé à Reims. Depuis 1972 en effet, la basilique Saint-Remi propose une représentation similaire, bien que moins spectaculaire. Racontant les origines de l’édifice religieux, son contenu spirituel, historique et architectural, le spectacle Musique et Lumière alterne musique, textes et jeux de lumière. « A l’origine, il y a quarante ans, il s’agissait d’une simple projection d’images en noir et blanc accompagnée de musique », rappelle Camille Mangin, président de l’association Renaissance de Saint Remi, coordinatrice du spectacle.

Si l’arrivée de Rêve de Couleurs a, certes, entraîné une légère diminution de la fréquentation de Musique et Lumière, Camille Mangin préfère toutefois parler de complémentarité plutôt que de concurrence : « Il faut reconnaître que notre audience a été diminuée. On avait pratiquement tous les samedis des étés précédents de 100 à 150 visiteurs quand, cette année, on a tourné entre 80 et 120 personnes. Et même si l’on regrette cette petite perte de fréquentation, il n’y a pas de jalousie. Quand il y a une nouveauté ça cristallise un peu les attentions, c’est normal. Pour autant, mieux vaut deux spectacles qu’aucun. En ce sens, nous avons d’ailleurs ajusté nos horaires pour que nos visiteurs puissent, à l’issue de l’évocation, se rendre tranquillement à la cathédrale… » Reste que les deux représentations sont bel et bien différentes, celle de Saint Remi se passant à l’intérieur même de la basilique. Une basilique que les bénévoles de l’association laissent ouverte plusieurs minutes après le spectacle.

Confiant sur l’avenir de Musique et Lumière, Camille Mangin souhaite néanmoins pouvoir retravailler un peu le début du spectacle, qu’il juge « un peu trop statique », et espère par ailleurs que la mairie lui débloquera des fonds un peu plus conséquents pour palier aux problèmes de maintenance, en particulier concernant les spots de lumière.

Aymeric Henniaux

oooOooo

EN BREF                                                   publié le vendredi 23 septembre 2016

Annonce de la création du site sur internet

oooOooo
Article publié le vendredi 23 juin 2017
Share Button